Est-ce que le 100% de biogaz dans le réseau est possible ?

La place du gaz vert dans le réseau énergétique français est encore relativement basse. Le développement encore en cours des différentes centrales de production de biogaz permet d’imaginer un futur où le mix énergétique français serait davantage fourni en gaz renouvelable. Pour répondre à la question d’un avenir totalement vert, l’ADEME a réalisé en collaboration avec GRTGaz et GrDF une étude prospective afin d’analyser la faisabilité d’un réseau 100% renouvelable à l’horizon 2050.

Quelles consommation en 2050 ?

Dans le cadre de cet étude, effectuée à la suite d’une étude similaire dans le domaine de l’électricité, l’ADEME cherche à voir si à l’horizon 2050 les productions de gaz renouvelable peuvent être en adéquation avec les futurs besoins énergétiques du pays.

La problématique d’une telle étude réside dans l’incertitude face à la réussite de l’implémentation de mesures d’économies d’énergie suffisante dans les industries et chez les particuliers. En effet pour avoir un mix énergétique à 100% vert il faut prévoir un changement de nos modes de consommation et une meilleure efficacité des appareils que nous utilisons.

De plus, le gaz vert peut entraîner de nouveaux usages, notamment avec son utilisation en tant que carburant dans les véhicules. Et donc contrebalancer les économies faites précédemment.

Un mix énergétique à 100% de gaz vert est-il possible ?

Pour arriver à augmenter durablement notre production de gaz renouvelable, l’étude de l’ADEME se base sur un grand nombre de types de production de gaz vert. Bien plus que ce qui est actuellement produit.

Cela implique une augmentation de l’investissement dans le domaine et une reconnaissance de la filière pour pousser les différentes industries concernées à participer au développement du gaz renouvelable en France. En effet, cela implique la méthanisation traditionnelle mais aussi le power-to-gas ou bien l’utilisation d’algues dans la production.

Finalement aux vus des évolution de la PPE et de la filière récemment, il est plus à espérer que le gaz vert se développera un peu partout en France. Parmi les scénarios proposés, tous ne proposent pas un mix à 100% de gaz renouvelable, mais 3 d’entre eux vont jusque là. Les actions des pouvoirs publics et des acteurs de la filière, mais aussi les consommateurs, doivent ensemble travailler pour essayer de tenir ses objectifs ambitieux.